Petite histoire du chat domestique

Après avoir évoqué l'histoire du chien dans un précédent article, Euronimo se penche aujourd'hui sur son concurrent direct pour le titre de "meilleur ami de l'homme", le chat. À quand remonte sa domestication ? Comment sa place auprès de l'homme a-t-elle évolué à travers les siècles ? Récit d'une relation à part, entre amour, haine et fascination, qui dure depuis plusieurs milliers d'années.

Premières traces : - 7 000 avant JC

Tout comme le chien, le chat est un très vieux compagnon de route de l'homme. Les paléontologues ont longtemps daté les premières traces de domestication du félin à 2 000 ans avant notre ère, mais, en 2004, les restes d'un chat reposant aux cotés d'un homme ont été retrouvés dans une sépulture à Chypre. Des restes datant du 8e siècle avant J-C ! C'est sans doute avec le développement de l'agriculture que les premières domestications de chats ont commencé. Les félins étaient apprivoisés pour protéger les silos à grains contre les rats et les souris. Ce n'est que plus tard qu'il commença à être apprécié pour ses qualités de compagnon docile et nonchalant.

Egypte : Dieu le chat

Chez les Égyptiens, le chat connaît une ascension sociale que bien des hommes politiques lui envieraient. De simple chasseur de rats, le félin devient vite un "protecteur" (en chassant les rats, il éradique les maladies) puis, tout simplement, il prend sa place au panthéon des divinités. Déifié, il prête ses traits à Bastet, symbole de fécondité et de beauté, et devient rapidement un animal sacré entre tous. Le pharaon lui-même possède des chats et la transmission de ceux-ci de père en fils devient alors rituelle, de même que leurs funérailles, dignes des honneurs d'État ! Pour idée, dans l'Égypte antique, quiconque tuait un chat était tout simplement… condamné à mort. Dans la Rome et la Grèce antiques, si le chat n'était pas divinisé, il était néanmoins apprécié pour ses qualités de chasseur de rats et fut rapidement adopté comme un animal de compagnie.

Moyen-Âge : une créature démoniaque ?

Dans l'Europe du Moyen-Âge, l'église catholique, toute-puissante, souffle le chaud et le froid sur les croyances populaires. Ainsi, le chat devient une créature démoniaque, associée aux sorcières et au culte satanique. Son comportement paresseux et sa sexualité "débridée" en font un symbole négatif, et c'est à cette époque qu'apparaissent nombre de légendes aujourd'hui entrées dans le folklore populaire : les neuf vies du chat, sa couleur noire signe de malchance, etc. Jusqu'à la Renaissance, les chats sont ainsi régulièrement brûlés au même titre que les hérétiques, voire tout simplement sacrifiés lors de fêtes populaires, notamment durant l'Inquisition. Certains historiens pensent que son éradication des campagnes européennes a joué un rôle dans la propagation de la terrible peste noire au 14e siècle.

À la même époque, sa présence connaît au contraire un fort développement en Asie, où il est considéré comme symbole de paix et de sérénité, principalement au Japon et en Chine, où les bouddhistes apprécient ses qualités "méditatives".

Époque moderne : le chat réhabilité

À partir du 17e siècle, le chat revient en grâce dans les sociétés européennes. Le romantisme de l'époque apprécie ses qualités d'indépendance, de fierté et de mystère.. Une popularité renforcée par l'introduction du chat persan, qui devient rapidement l'animal fétiche des nobles français et anglais. Mais il faudra attendre le 19e siècle et notamment les découvertes de Louis Pasteur sur la transmission des maladies (les croyances voulaient encore que les félins propagent les maladies de leurs proies), pour que le chat soit définitivement adopté par toutes les couches de la population.

Aujourd'hui, on compte environ 400 millions de chats dans le monde, dont 10 millions en France !

Sources : wikipedia.fr, linternaute.fr, artetobjet.fr

© Euro-Assurance – Guillaume GARNIER – juillet 2012

 

Euronimo, LE spécialiste de l'assurance chiens et chats sur Internet par Euro-Assurance, courtier en assurances auto, moto, habitation et santé. Retrouvez également une gamme complète de services autour de l'assurance via nos partenaires : assurance scooter, assurance auto malus, assurance motard, complémentaire santé, mutuelle pas chère, comparateur d'assurances et actualités auto.